Nous les voyons presque tous les jours aux informations. Les récits écœurants d’un passant innocent fusillé « par accident » par un gang.

… ou celui d’un enfant qui ne marchera plus jamais parce qu’il a été touché par une balle, à la suite d’une autre fusillade.

… ou la mort d’un autre innocent. La violence fait désormais tellement partie de notre quotidien que nous y sommes devenus tristement insensibles.

Il est temps d’intégrer la puissance du renseignement numérique à lutte contre les gangs.

Un cas concret d’enquête faisant suite à un assassinat collectif aux États-Unis vous illustre l’importance de l’analyse de toutes les données avec une seule et même solution et il permet de comprendre comment Cellebrite Analytics a permis d’automatiser et de simplifier l’analyse croisée des données afin de résoudre l’affaire.  Téléchargement de l’étude de cas : « Comment l’analyse forensique a été l’élément déterminant d’une affaire d’assassinat collectif »

À mesure que les gangs grandissent, les actes de violence augmentent

Statistiquement, la nouvelle est sinistre. Le nombre de membres de gang dans le monde est en hausse:

  • On estime à 10 millions le nombre de membres de gangs dans le monde
  • Plus de 33 000 gangs (1,4 million de membres) résident aux États-Unis

Et les crimes liés aux gangs ne sont pas seulement un problème aux États-Unis, plus de 5000 gangs ont été recensés en 2017 en Europe.

Et comme le nombre de membres augmente:

  • 50 % des homicides de Los Angeles et de Chicago seraient désormais liés à un gang
  • 75 % des services de police déclarent que les gangs sont les principaux responsables des crimes avec violence

Les réseaux sociaux : la nouvelle bombe de peinture

Les membres de gangs n’ont pas tardé à comprendre comment utiliser les réseaux sociaux à leur avantage. Elle est bien loin l’époque où les gangs s’exprimaient à coup de bombe sur les murs de la ville. Ils utilisent désormais les murs virtuels pour menacer les gangs adverses ou pour engager de nouvelles recrues sur Facebook.

Les gangs utilisent aussi les réseaux sociaux pour faire affaire. Le trafic de drogue en ligne leur rapporterait 25 millions de dollars par mois.

Le chiffrement complique les choses

Les forces de police doivent non seulement faire face à des volumes sans cesse croissants de données, mais les membres de gangs apprennent rapidement à verrouiller leurs dispositifs mobiles et à utiliser des canaux chiffrés pour dissimuler leurs traces.

Ajoutez à cela les problèmes de suivi des activités des gangs au niveau international dans des dizaines de pays et de réseaux, et le travail devient encore plus difficile. Les enquêteurs sont mis à rude épreuve et ils se sentent de plus en plus noyés dans la masse d’informations.

Les solutions d’investigation numérique peuvent vous aider

Cellebrite est le leader mondial des technologies d’investigation numérique. Nous aidons les services de police du monde entier en leur proposant des logiciels d’investigation numérique qui leur permettent de faire face à la masse d’informations en gérant pour eux le volume, la variété et la rapidité des données échangées.

Les outils Cellebrite proposent des fonctionnalités qui peuvent être utilisées pour:

  1. Déverrouiller les dispositifs mobiles.
  2. Accéder aux données supprimées.
  3. Regrouper de grands volumes de données et visualiser rapidement les réseaux de gangs.
  4. Recueillir des informations à partir de comptes de réseaux sociaux.
  5. Visualiser les relations et les connexions des différents membres de gangs et cartographier leurs emplacements.
  6. Classer et analyser automatiquement les fichiers multimédias pour une identification rapide.
  7. Étiqueter (tag) et partager les résultats au-delà des frontières juridictionnelles.

    Regardez notre vidéo de présentation d’UFED cloud Analyzer:

  • Suivez le rythme de l’utilisation technologique croissant des groupes de criminels organisés
  • Analysez leurs stratégies d’investigation
  • Cartographiez visuellement les réseaux criminels
  • Rassemblez des preuves exploitables pour poursuivre les criminels en constituant des dossiers convaincants

Les forces de l’ordre peuvent ainsi concentrer plus efficacement leurs ressources sur des réseaux criminels sous-jacents plus vastes au lieu de se focaliser sur des crimes individuels, ce qui aide les intervenants en première ligne.

 

Share this post