La bibliothèque de ressources prend en charge la création de règles et de procédures juridiques relatives à l’accès légal aux preuves de sources cloud publiques et privées.

SCOTTSDALE, AZ, le 3 mai 2018 – À la Conference of Western Attorneys General (CWAG) Conférence des procureurs généraux de l’Ouest (CWAG) Cellebritele groupe de travail Cyber Security et Cellebrite, partenaire du groupe de travail et l’un des principaux fournisseurs de solutions d’analyse numérique a annoncé le lancement public d’un référentiel complet de documents procéduriers et de ressources pédagogiques conçus pour améliorer le processus d’investigation des forces de l’ordre et des procureurs.

À la base de l’initiative du président du CWAG 2018, CWAG et Cellebrite ont apporté plus de détails sur cette importante initiative commune en développement depuis plus d’un an. Le nouveau référentiel de forensique numérique est une bibliothèque virtuelle dynamique en constante évolution qui aidera les procureurs généraux du pays à élaborer des politiques et des procédures permettant aux responsables des forces de l’ordre et aux procureurs d’accéder à des informations relatives à l’utilisation de preuves numériques, dans le cadre d’enquêtes criminelles ou pour classer une affaire.

Le groupe de travail CWAG est un groupe de travail forensique qui se compose de représentants des procureurs généraux d’Arizona, du Colorado, de l’Idaho et du Wisconsin. L’objectif initial est de créer une politique et des procédures juridiques régissant l’accès aux services cloud publics et privés à l’aide d’outils comme UFED Cloud Analyzer de Cellebrite. CWAG a reconnu l’importante et le besoin de la création d’une plateforme de partage de leursd’information. Avec l’expertise technique et les conseils de Cellebrite, le groupe de travail a défini les fondements de cette initiative de stockage.

« Les technologies d’investigation numérique sont devenues des ressources de plus en plus vitales pour les forces de l’ordre et les personnes morales aux États-Unis, car les affaires criminelles impliquent désormais un volume de preuves numériques ingérable », a déclaré Karen White, directrice exécutive du GCAG. « Les outils d’intelligence numérique permettent de collecter en temps réel les preuves stockées dans le cloud à l’aide d’un processus techniquement fiable. Les forces de l’ordre et les enquêteurs peuvent ainsi conserver et analyser des données du domaine public (données de géolocalisation, profils, images, fichiers et communications des applications de réseaux sociaux les plus populaires. »

« En cette ère numérique, les preuves se présentent sous de nombreux formats comme les données stockées sur les dispositifs mobiles ou celles des réseaux sociaux », déclare la procureure générale du Colorado, Cynthia Coffman. « Cela peut constituer un défi pour les forces de l’ordre. C’est pourquoi, lors de la première réunion formelle du groupe de travail CWAG l’an dernier, nous avons créé le groupe de travail CWAG dont l’objectif est de permettre aux forces de l’ordre d’accéder plus facilement aux technologies dont elles ont besoin. En particulier sur les enquêtes impliquant des homicides, la violence des gangs ou le trafic d’êtres humains, il n’y a aucune raison pour que nos forces de l’ordre locales et fédérales et leurs procureurs ne disposent pas des outils forensiques les plus innovants. Le référentiel proposé par la CWAG les aidera à mieux servir et protéger leurs communautés. »

« Grâce à ces outils d’investigation numérique, les enquêteurs disposent de toutes les informations nécessaires et peuvent ainsi agir plus vite », a déclaré Jim Grady, PDG de Cellebrite Inc. « Grâce aux données pertinentes extraites de n’importe quelles sources données, comme les services de stockage cloud privés ou publics, les officiers et les enquêteurs peuvent constituer des dossiers plus solides. »

Ce nouveau référentiel de forensique numérique sera hébergé par CWAG et sera mis en ligne ce mois-ci dans la section « Ressources » du site Web de CWAG: www.cwagweb.org.

 

La Conférence des procureurs généraux de l’Ouest (CWAG)

La Conférence des procureurs généraux des pays occidentaux (CWAG) est un groupe bipartite qui, au-delà de notre désignation régionale, compte désormais 38 États membres. Les directeurs des affaires juridiques de 15 États de l’Ouest et de trois territoires du Pacifique sont les membres fondateurs (ayant droit au vote) de l’association. Ceux-ci incluent l’Alaska, l’Arizona, la Californie, le Colorado, Hawaii, l’Idaho, le Montana, le Nevada, le Nouveau-Mexique, le Dakota du Nord, l’Oregon, le Dakota du Sud, l’Utah, l’État de Washington et le Wyoming. La Conférence comprend également les juridictions du Pacifique des Samoa américaines, du Commonwealth des îles Mariannes du Nord et de Guam. Les membres associés participent à des séminaires juridiques et à des groupes de travail actifs dans divers domaines juridiques. Les membres associés comprennent : L’Alabama, l’Arkansas, le Connecticut, le District de Columbia, la Floride, l’Indiana, l’Iowa, le Kansas, la Louisiane, le Massachusetts, le Michigan, le Mississippi, le Nebraska, la Caroline du Nord, l’Oklahoma, le Rhode Island, le Texas, le Vermont, la Virginie de l’Ouest et le Wisconsin.

La principale fonction du CWAG est de fournir une tribune aux responsables juridiques de ses États et juridictions membres pour les aider à acquérir des connaissances, coopérer pour résoudre les problèmes et coordonner les actions visant à améliorer la qualité des services juridiques proposés aux membres. CWAG se concentre sur les domaines d’intérêt commun à l’ouest : l’eau, le poisson et la faune, les terres publiques, les minéraux, la protection de l’environnement et le droit des Indiens.

 

Cellebrite : des outils d’investigation numérique pour un monde plus sûr

Les données numériques mobiles sont désormais au centre de l’investigation criminelle. L’objectif de Cellebrite est de faciliter l’accès aux données pour obtenir des renseignements exploitables. En tant que leader mondial du renseignement numérique avec plus de 60 000 licences déployées dans 150 pays, nous mettons à la disposition des forces de l’ordre, de l’armée, des services de renseignement et des entreprises la gamme la plus complète de solutions d’extraction, de tri et l’analyse numérique forensique sur le marché.

En permettant l’accès, le partage et l’analyse des données numériques stockées sur les dispositifs mobiles, les réseaux sociaux, les plateformes Cloud ou les ordinateurs, nos produits, nos services et notre savoir-faire vous permettent de résoudre rapidement les enquêtes les plus complexes. Voilà pourquoi Cellebrite est un leader incontesté sur le marché des solutions d’investigation numérique.