todd adams

Le 22 février 2022

Todd Adams

Ancien agent spécial du FBI, conseiller stratégique chez Cellebrite
BIOGRAPHIE

La progression rapide des avancées technologiques impose des choix difficiles aux forces de l’ordre qui doivent moderniser leurs enquêtes, faute de quoi la sécurité publique restera menacée.

Alors que les innovations technologiques sont conçues pour être utilisées pour “le bien”, la réalité est que les criminels ont depuis longtemps découvert que la technologie numérique est la clé qui ouvre de nouvelles perspectives. La criminalité liée au trafic de drogue et d’êtres humains, au crime organisé et au terrorisme national et international est en augmentation. La complexité des crypto-monnaies et la manière dont les organisations criminelles s’en servent pour dissimuler des gains illicites est un autre domaine exploité par les criminels et les appareils numériques en sont un élément clé. En fait, les appareils numériques apparaissent si fréquemment dans les affaires criminelles (selon une étude récente, au cours de l’année dernière, les téléphones portables sont apparus comme étant la principale source de preuves dans 96 % des affaires), qu’il semblerait que la technologie change fondamentalement la nature même de la criminalité. Et même si la brusque augmentation de l’utilisation d’appareils et de preuves numériques est en soi une préoccupation majeure, ce n’est qu’une partie du problème.

Quand la criminalité et la technologie se rencontrent

Toutes ces influences nous amènent à une convergence intéressante. La criminalité est en pleine croissance, par conséquent le nombre d’enquêtes menées par les forces de l’ordre augmente aussi. Ces affaires sont par ailleurs de plus en plus complexes. En même temps, les effectifs des forces de l’ordre diminuent à mesure que les coupes budgétaires et les départs à la retraite se font ressentir. Les criminels deviennent aussi de plus en plus férus de technologie, ce qui oblige un bon nombre d’organisations à rattraper leur retard en essayant de faire évoluer des agents existants ou de recruter de nouveaux agents avec des compétences techniques plus solides.

L’opinion publique a également rendu le travail de l’agent de police sensiblement plus difficile. De nombreux agents estiment ne pas pouvoir faire leur travail correctement alors que chacun de leurs gestes est enregistré par une caméra-piéton. Les actions largement médiatisées de quelques mauvais flics ont également conduit un bon nombre d’agents à se demander si protéger le public est toujours ce qu’ils veulent faire. Plutôt que de se retrouver au cœur d’une tempête Twitter, certaines juridictions adoptent une approche plus laxiste, ouvrant ainsi la porte aux criminels qui pensent pouvoir tirer parti d’une attitude plus passive de la police. D’autres quittent simplement les forces de l’ordre pour rejoindre le secteur privé, laissant les services de police aux prises avec la difficulté de faire plus avec moins.

Des choix contraints qui menacent la sécurité publique

Toutes ces pressions obligent les équipes d’enquêteurs à faire des « choix contraints », en triant les affaires pour décider quelles sont les plus prioritaires. Cette situation a pour effet de creuser un “déficit de sécurité publique”, qui rend la protection des citoyens toujours plus difficile.

Les effets néfastes de ce déficit sont manifestes :

  • Le taux d’enquêtes résolues diminue.
  • L’écart de compétences techniques entre les effectifs de police et les criminels ne cesse de se creuser.
  • La charge de travail accrue pesant sur des agents moins nombreux provoque des burn-out et augmente le taux de départ.
  • Le manque de financement rend extrêmement compliqués l’embauche de personnel et le rééquipement pour faire face à ces enjeux croissants.

Tout cela a des répercussions négatives sur la confiance du public dans les services de police. Et cette tendance ne fait que s’accroître.

Pour combler ce déficit de sécurité publique et regagner la confiance des citoyens, les services de police doivent évoluer afin de relever les défis actuels. Il s’agit là d’un processus en plusieurs étapes, centré sur deux principaux domaines d’action sur lesquels les managers doivent agir pour renverser la situation : moderniser le workflow d’enquête et transformer la culture d’enquête au sein de leurs services, permettant ainsi aux enquêteurs de garder une longueur d’avance sur des criminels férus de technologie. A mesure que la technologie progresse, les enquêtes doivent également évoluer ou c’est l’avenir de la sécurité publique qui peut être sacrifié.

Voyons un peu plus en détail ce qui motive ce besoin de changement, les fonctionnalités essentielles dont devront disposer les organisations pour relever leurs défis, et comment un travail en collaboration avec le bon partenaire peut aider.

Pourquoi les enquêtes deviennent-elles plus difficiles ?

Un certain nombre de facteurs rend les enquêtes de plus en plus difficiles à gérer. L’un des facteurs est l’ampleur et la complexité des affaires, alimentées par l’essor et l’adoption rapide de la technologie numérique. Les criminels ont recours aux toutes dernières technologies pour commettre des crimes toujours plus sophistiqués, notamment ceux contre les enfants, ou dans les domaines du trafic de stupéfiants et d’êtres humains, de la criminalité financière et de la violence. Et ils utilisent les avancées technologiques comme le chiffrement pour dissimuler leurs actes illicites.

En même temps, le volume des preuves numériques explose. Souvent, les affaires impliquent de nos jours plusieurs appareils (parfois des dizaines) et, avec chaque mise à jour, la quantité de données que chaque appareil peut contenir augmente de façon exponentielle. Cela entraîne un volume de données toujours plus important en provenance de divers types d’appareils, notamment les téléphones et caméras portatives, les vidéos, internet, les photos, les applications, le cloud, etc.

L’examen de toutes ces données pour trouver des pistes et établir des liens devient excessivement compliqué, car même les affaires les plus simples peuvent impliquer plusieurs suspects et appareils. De plus, une affaire peut être liée à d’autres faisant l’objet d’une enquête. Il est essentiel de pouvoir établir un lien entre ces affaires et des suspects pour élargir les enquêtes et potentiellement démanteler un réseau encore plus vaste de criminels et d’activités illicites. Et pourtant, de nombreuses organisations manquent d’outils et de personnel compétent pour cela.

Le niveau de chiffrement pour protéger les données des utilisateurs, devenant de plus en plus impressionnant, l’accès à ces données, comme étape nécessaire au démarrage des enquêtes, devient de plus en plus difficile. Enfin, gérer le flux de données pour garantir la sécurité de la chaîne des preuves numériques et leur recevabilité devant les tribunaux ajoute encore à la complexité.

Toutes ces influences créent un terrain potentiellement miné pour chaque acteur du workflow d’enquête et un désastre pour les responsables de services lorsque les affaires échouent parce que des sources de données clés disparaissent ou sont mal gérées, rendant les preuves numériques irrecevables devant les tribunaux.

Pour contourner ces problèmes, les services de police doivent réévaluer les capacités qui leur seront nécessaires pour moderniser leurs opérations d’enquête et protéger la chaîne des preuves numériques. Ensuite elles devront réaliser les investissements nécessaires au rééquipement de leur workflow.

Modernisation du workflow

Plutôt que d’envisager des solutions ponctuelles qui seraient « un pansement sur une jambe de bois », les organisations doivent examiner de manière holistique leur workflow afin de renforcer l’efficacité des enquêtes. Idéalement, il faudrait un processus et une plateforme qui permettent de suivre les preuves depuis la collecte des données jusqu’à la salle d’audience.

Une solution complète: Cellebrite a développé une architecture et une approche innovantes pour moderniser les workflows d’enquête en commençant par sa plateforme d’intelligence numérique. Bien au-delà d’une simple collecte de données, cette plateforme fournit une solution complète de bout-en-bout qui rationalise l’ensemble du processus d’enquête et harmonise le travail entre les différents intervenants dans l’organisation.

Compatible avec l’infrastructure en place: La plateforme Cellebrite a été conçue pour être entièrement interopérable et ouverte afin d’interagir et d’être intégrée aux données et systèmes en place dans lesquels les organisations ont déjà investi.

Un déploiement tout en souplesse: Quelle que soit la taille d’une organisation, les managers les plus éclairés ont toujours en tête l’architecture des systèmes à long terme. Pour répondre à cette ambition, la plateforme Cellebrite peut être déployée sur site, sur le cloud ou de manière hybride. En bref, peu importe là où en est l’organisation dans son parcours de transformation numérique, les offres Cellebrite sont conçues pour s’adapter à l’environnement existant et à la stratégie de réponse de l’organisation à ses besoins spécifiques.

Un amplificateur d’efficacité: La plateforme unique de Cellebrite facilite la collaboration entre services, créant ainsi un amplificateur d’efficacité qui permet aux équipes de faire beaucoup plus avec moins de personnel.

Entièrement transparent: A une époque où les forces de l’ordre sont sous l’étroite surveillance du public, les managers peuvent être assurés que tout ce qui se passe au sein de la plateforme d’intelligence numérique est effectué de manière éthique, sécurisée et dans le but de protéger la confidentialité des données des citoyens.

Principaux avantages pour l’équipe d’enquête

Personnel de laboratoire: La plateforme de Cellebrite permet au personnel de laboratoire de recueillir et d’examiner facilement les preuves numériques, quelles que soient leur source ou leur format. Cela permet une collecte rapide et complète des preuves numériques.

Enquêteurs: Les enquêteurs et membres de l’équipe labo peuvent facilement et en toute sécurité stocker, partager, protéger et gérer les informations. Cela permet aux enquêteurs et aux experts d’analyser et de découvrir des données (grâce à l’intelligence artificielle) pour automatiser l’analyse des preuves et déceler des corrélations et des liens qu’ils n’auraient peut-être pas pu voir auparavant.

Procureurs: Ceux qui présentent en audience ont désormais accès à une source fiable de preuves défendables, pertinentes et protégées par une chaîne de responsabilité intègre ; et prête à être présentée devant les tribunaux de manière à ce qu’il soit plus facile pour les juges et jurys de comprendre des affaires complexes.

Transformation de la culture d’enquête

La deuxième étape du processus de modernisation consiste à creuser pour définir le rôle que peuvent jouer des employés expérimentés dans la transformation de la culture d’enquête en vue de lutter contre des crimes high-tech d’aujourd’hui et de demain.

  • Formation: Améliorez les compétences de vos collaborateurs pour mener des enquêtes plus efficaces. Cellebrite dispose d’un réservoir d’experts qui peuvent fournir aux équipes des formations et des services sur site et à distance, dans le cadre d’une pratique continue d’auto-amélioration. Créer un climat qui encourage les employés à développer leurs compétences est un puissant stimulant pour le moral et un moyen intelligent de retenir et d’attirer les plus grands talents. Les certifications Cellebrite offrent aux équipes crédibilité et reconnaissance du secteur, leur permettant de devenir des experts « Certifiés Cellebrite ».
  • Services Premium: Profitez de solutions personnalisées et tenez-vous au courant des dernières technologies pour rendre vos équipes plus efficaces grâce à l’équipe dédiée d’experts Cellebrite.
  • Réalisation de valeur: Renforcez la réputation de votre organisation et améliorez la satisfaction globale de vos employés grâce à une normalisation à l’échelle de votre organisation et à des succès avérés. Cela peut amener plus d’employés qualifiés à vouloir rester dans l’organisation parce qu’ils ont le sentiment qu’on s’investit pour eux.

Choix du bon partenaire

Combler le déficit de sécurité publique en modernisant le workflow et la culture d’enquête n’implique pas simplement d’adopter la bonne plateforme technologique et d’améliorer les compétences des employés ; il est aussi important de sélectionner le bon partenaire pour accomplir cette mission.

Chez Cellebrite, nous nous engageons à évaluer vos besoins et à travailler avec vous pour accomplir votre mission aujourd’hui comme demain. Nous donnons aux organisations les moyens d’évoluer au fur et à mesure que les technologies progressent et que de nouveaux défis se présentent. Nos experts se tiennent prêts à mettre leur expertise au service de chaque organisation, en évaluant leurs besoins et en leur apportant des solutions éclairées pour assurer la protection des populations. Notre attention est tout particulièrement portée sur l’éthique, la transparence, et la protection des données personnelles.

Nous avons bâti notre réputation comme un leader de l’innovation, grâce à des solutions qui permettent de recueillir légalement des preuves à partir d’appareils numériques. Mais Cellebrite offre encore bien davantage. Nous sommes les seuls dans le secteur à fournir une véritable solution complète qui simplifie le workflow d’enquête et permet aux organisations de mener leurs enquêtes bien plus efficacement. Et nous appuyons notre plateforme avec une expertise, des formations et des services inégalés.

Combler le déficit

Regagner la confiance du public en modernisant le workflow et la culture d’enquête est la clé qui permettra de combler le fossé grandissant dans la sécurité publique. A mesure que les sources numériques et leur volume augmentent, et que les criminels deviennent de plus en plus sophistiqués dans leurs méthodes, la nécessité d’évolution des organisations est on ne peut plus urgente.

La plateforme d’intelligence numérique de Cellebrite est un amplificateur d’efficacité pour les organisations, permettant d’optimiser sensiblement la productivité de leurs ressources d’enquête. Bien que les résultats puissent varier, cet amplificateur peut améliorer jusqu’à 30 fois le temps nécessaire à l’obtention de preuves et 40 % l’efficacité opérationnelle.

Plutôt que d’avoir du mal à gérer les preuves numériques, les équipes de laboratoire peuvent désormais avoir un accès total, autorisé et facile aux données. Plutôt que de perdre du temps avec des volumes de données en silos, vulnérables et potentiellement erronées, les enquêteurs et membres des équipes labo ont désormais accès à un stockage sécurisé, une gestion intégrée et la capacité de partager les informations en toute simplicité pour accélérer les enquêtes.

Les enquêteurs et experts peuvent appliquer des méthodes d’analyses innovantes grâce à l’intelligence artificielle. Celle-ci va leur permettre d’automatiser l’analyse de presque tous les types de données numériques pour déceler des corrélations et informations manquantes dans les affaires en cours ou passées, et donc d’économiser du temps et des ressources humaines précieuses. Les procureurs peuvent par ailleurs être sûrs de recevoir des preuves solides et défendables, qui ont été traitées et découvertes correctement, et qui sont protégées par une chaîne de responsabilité vérifiable.

Chez Cellebrite, le client est au cœur de nos préoccupations et nous nous tenons prêts à écouter vos besoins et partager notre expertise avec votre équipe, en tant que véritable partenaire de mission. Pour en savoir plus sur la manière dont Cellebrite peut accompagner la modernisation de votre workflow d’enquête, veuillez contacter le représentant Cellebrite de votre région ou cliquez ici pour démarrer.

À propos de l’auteur

Todd Adams apporte à Cellebrite son expérience de 25 ans dans les forces de l’ordre. Ses principales responsabilités sont de travailler avec les services de police et organisations gouvernementales pour déterminer comment bien se préparer à la police numérique de demain. Il est également chargé du développement et de la mise en œuvre de formations techniques sur les solutions Cellebrite au niveau international.

Monsieur Adams a géré avec succès des programmes et services professionnels dans différents pays du monde et il intervient régulièrement lors de conférences forensiques telles que Techno Security, la Digital Forensics Conference et autres colloques similaires.

Share this post